Adapted skills and knowledge
for adaptive forests

Le projet Askafor a pour objectif de promouvoir la sylviculture mélangée à couvert continu (SMCC) en diminuant les freins à son développement. Askafor permettra ainsi d’augmenter les surfaces forestières gérées selon cette sylviculture innovante et durable qui intègre à la fois les fonctions environnementales, économiques et sociales de la forêt.

Au programme : 

  • La capitalisation des expériences, pratiques et connaissances en SMCC dans un référentiel européen.
  • La diffusion de ces connaissances via l’installation de dispositifs pédagogiques (marteloscopes et travailloscopes), la création de modules de formations techniques qui seront données par des techniciens de pointe et l’animation sylvicole de groupe de gestionnaires sur des situations de terrain.
  •  L’installation d’un réseau international de forêts de référence et de parcelles témoins.
  • Des actions de recherche scientifique avec l’adaptation d’un simulateur à l’évolution des forêts gérées en SMCC (logiciel de modélisation), des guides techniques de renouvellement (gestion post crise), une étude sociologique visant à identifier les freins au développement de cette sylviculture innovante.
  • La sensibilisation aux enjeux de cette sylviculture “proche de la nature” par le biais d’un AskaforTOUR (conférences et workshop) et d’outils de diffusion multiples : vidéo, brochures, site web, réseaux sociaux

Pourquoi la Sylviculture mélangée à couvert continu, et comment ?

Les conséquences des changements climatiques sont de plus en plus visibles et touchent l’ensemble de la chaîne du vivant.
Les forêts ne sont évidemment pas épargnées par ces changements et sont confrontées à de plus en plus de crises sanitaires (attaques de ravageurs, maladies, …) et/ou climatiques (vents violents, sécheresses).

Aujourd’hui, force est de constater que les pratiques sylvicoles classiques ne sont plus adaptées et que les forestiers doivent initier une transition vers une sylviculture plus résiliente.

C’est dans ce contexte que s’est développée la SMCC qui constitue une approche globale de la forêt intégrant ses dimensions écologiques, économiques, techniques et sociales. Cette sylviculture innovante s’appuie sur les processus naturels qui régissent l’écosystème forestier.

La SMCC est basée sur:

1. Le mélange des essences par arbre ou par groupe d’arbres (quel que soit la superficie du peuplement)

2. La régénération naturelle plutôt que la régénération par plantation (partout où cela est possible et suffisant)

3. Le couvert forestier continu qui évite tant que possible les coupes rases et leurs inconvénients. En cas de crise sanitaire ou climatique qui conduit à ne pas pouvoir respecter ce principe de couvert continu, la reconstitution passe alors par la régénération naturelle ou la plantation diversifiée à petite échelle.

4. L’irrégularisation progressive de la structure (âge) des peuplements
5. La gestion à l’échelle de l’arbre (ou par groupe d’arbres) ce qui permet de prendre en compte les caractéristiques écologiques, économiques et sociales de chaque arbres afin de faciliter la conservation des meilleurs arbres-habitats ainsi que la production de bois de différentes qualités, notamment celle des gros bois à haute valeur ajoutée

6. Le prélèvement de l’accroissement en volume des peuplements ce qui garanti l’approvisionnement de la filière bois

7. L’amélioration de la capacité d’accueil de la biodiversité grâce à la présence de sous-étages forestiers composés de plantes herbacées et semi-ligneuses réparties sur toute la surface forestière

comment se lancer?

Des connaissances et compétences techniques fines sont nécessaires pour initier cette transition. Askafor permettra de renforcer cette dynamique et balisera cette transition d’outils d’accompagnements dont chaque gestionnaire pourra se saisir à tout moment.

askafor tour

conférences

Sur place et à distance

Le renouvellement naturel des forêts :
Que peut-on attendre en contexte de crise ?

Antoine kremer, brigitte musch, eric lacombe

19 septembre 2022 - 17h30 - AgroParisTech (Nancy)

Brèves

FORMATION

Intitulé de la formation

INAUGURATION

Description de l’évènement

ASKAFOR TOUR

Description de l’évènement

NOUVEAUté partenaires

Description de la news

ASKAFOR aux Demo Forest

Ces 2 et 3 août l’équipe belge d’ASKAFOR sera présente aux Demo Forest – Stand 149 – à Bertrix (BE) L’occasion de découvrir la SMCC ou d’échanger autour de la sylviculture mélangée à couvert continu. Au plaisir de vous y voir !

Journées internationales d’échange entre partenaires

Les 17 et 18 mai 2022, 2 journées internationales d’échanges techniques se sont tenues dans le cadre du projet Askafor. Première étape : la forêt de référence du Bois Aubry (une chênaie-charmaie sur sol argileux) ou la gestion de l’eau a été abordée : Comment la prendre en compte dans la gestion forestière ? Quels éléments apportent la sylviculture mélangée à couvert continu (SMCC) ? Le lendemain, les partenaires ont pu discuter ou débattre, sur le terrain du marteloscope de Réville-aux-Bois, de thématiques multiples relatives aux changements climatiques. Les discussions ont portées sur les habitudes pédagogiques des formateurs ou des…

Un troisième marteloscope dans la Sarre pour ASKAFOR

Après avoir installé un dispositif en France et en Belgique, un troisième marteloscope a été installé en Allemagne dans le Land de la Sarre. Il existe déjà deux marteloscopes en Sarre dans des peuplements à dominante de gros bois. Ce troisième dispositif répond à une demande des forestiers allemands d’avoir un dispositif pédagogique dans un peuplement plus jeune pour compléter les sites de formation. Le peuplement est composé de petits bois de hêtre et de chêne. Quelques très gros bois de chêne de qualité ainsi que des mélèzes sont également présents. Ainsi diverses questions peuvent-être abordées sur ce dispositif d’un…

La première forêt de référence Askafor en France

Une hêtraie dans le contexte des changements climatiques. La forêt communale d’Etraye, dans le département de la Meuse, devient la première forêt de référence du projet Askafor en France ! L’installation du réseau de placettes permanentes a été réalisé grâce au concours d’AgroParisTech, de Pro Silva France, de Forêt.Nature et de l’Office national des forêts, gestionnaire de la forêt. La forêt communale d’Etraye est une hêtraie mélangée de plateaux calcaires, capitalisée et riche en gros bois de hêtre, dans laquelle une gestion en sylviculture mélangée à couvert continu a débuté en 2020.

­Le second marteloscope du projet Askafor est installé !

­Mis en place dans une forêt gérée en traitement irrégulier depuis déjà une cinquantaine d’années, le nouveau marteloscope du projet Askafor offre un exercice pratique complet du jeune semis jusqu’à l’arbre mature. Il est situé sur la commune de La Roche-en-Ardenne (Belgique), dans une hêtraie-chênaie ardennaise typique sur sols bruns forestiers, où le hêtre domine largement. L’objectif pédagogique de ce marteloscope est de s’exercer au martelage en hêtraie-chênaie irrégulière. Les professionnels y trouveront les réponses techniques utiles à leurs pratiques de terrain. Augmenter la proportion de chêne dans le mélange est également visé par ce dispositif. Comme dans beaucoup de…

Innovation européenne : installation de forêts de référence

La création d’un réseau transfrontalier de forêts de référence suivi par placettes permanentes permettra d’illustrer de manière précise les forêts gérées selon les principes de la SMCC ainsi que leur évolution à venir. La collecte de données de terrain selon un protocole commun est essentielle pour pouvoir présenter des indicateurs similaires entre les forêts. Ainsi, une journée commune de mesures de placettes permanentes a été réalisée entre les partenaires Forêt.Nature, ProSilva France et AgroParisTech, dans le Grand Bois de Vielsalm (Belgique). Les échanges techniques sur l’installation de placettes (localisation, mesures dendrométriques, mesures de la régénération et de la biodiversité) ont…

Journées d’échange technique international

Ce mercredi 13 octobre, les partenaires du projet Askafor (projet Interreg Grande Région) se sont retrouvés pour une journée d’échange international sur le travailloscope de Daverdisse. L’objectif était double : à la fois technique (échange de bonnes pratiques en matière de travaux ciblés en peuplements résineux) et pédagogique (discussions sur les méthodes pédagogiques les plus adaptées aux différents acteurs de la forêt).

Un premier marteloscope est né !

Août 2021, le premier marteloscope du projet Askafor est installé ! Le site choisi est un peuplement mélangé issu de taillis-sous-futaie sur plateaux calcaires. La composition est dominée par le Hêtre et l’Erable sycomore avec du taillis de Charme, mais une dizaine d’essences ont été inventoriées sur le dispositif qui mesure environ 1 ha. L’inventaire en plein des arbres permet de connaître leur volume et l’espace qu’ils occupent par leur houppier, leur valeur économique actuelle ou future ou leur qualité écologique. Ce marteloscope aura pour objectif pédagogique de favoriser les discussions sur l’adaptation des forêts au changement climatique, par un…

Le projet ASKAFOR, cité comme référence de bonnes pratiques dans la stratégie de l’UE pour les forêts à l’horizon 2030

La SMCC offre de nombreux avantages économiques et écosystémiques, mais permet également de préserver et restaurer la biodiversité. La Commission européenne l’a d’ailleurs souligné dans sa récente stratégie de l’UE pour les forêts à l’horizon 2030 en inscrivant les forêts de référence Askafor comme exemples de bonnes pratiques pour promouvoir la « transition vers une sylviculture plus résiliente basée sur les processus naturels des écosystèmes forestiers ».

Le Grand Bois de Vielsalm : forêt de référence du projet ASKAFOR

Askafor prévoit la création d’un réseau de minimum 4 forêts exemplatives de la SMCC sur plus de 1200 ha dans la Grande Région. Un suivi scientifique de la gestion en SMCC sera réalisé au sein de ces forêts. Du côté wallon, c’est la forêt domaniale du Grand Bois de Vielsalm qui a été choisie. Cette futaie irrégulière en mélange feuillus-résineux sera inventoriée grâce à une réseau d’une centaine de placettes permanentes. Diverses mesures y seront relevées (essences, circonférence, qualité du bois, microdendrohabitats, etc.) pour un suivi sur le long terme.

JOURNÉES D’ÉCHANGE TECHNIQUE INTERNATIONAL

Ce mercredi 13 octobre, les partenaires du projet Askafor (projet Interreg Grande Région) se sont retrouvés pour une journée d’échange international sur le travailloscope de Daverdisse. L’objectif était double : à la fois technique (échange de bonnes pratiques en matière de travaux ciblés en peuplements résineux) et pédagogique (discussions sur les méthodes pédagogiques les plus adaptées aux différents acteurs de la forêt). 

Le projet ASKAFOR, cité comme référence de bonnes pratiques dans la stratégie de l’UE pour les forêts à l’horizon 2030 !

La SMCC offre de nombreux avantages économiques et écosystémiques, mais permet également de préserver et restaurer la biodiversité. La Commission européenne l’a d’ailleurs souligné dans sa récente stratégie de l’UE pour les forêts à l’horizon 2030 en inscrivant les forêts de référence Askafor comme exemples de bonnes pratiques pour promouvoir la « transition vers une sylviculture plus résiliente basée sur les processus naturels des écosystèmes forestiers ».

le grand bois de vielsalm : Forêt de référence du projet askafor

Askafor prévoit la création d’un réseau de minimum 4 forêts exemplatives de la SMCC sur plus de 1200 ha dans la Grande Région. Un suivi scientifique de la gestion en SMCC sera réalisé au sein de ces forêts.

Du côté wallon, c’est la forêt domaniale du Grand Bois de Vielsalm qui a été choisie. Cette futaie irrégulière en mélange feuillus-résineux sera inventoriée grâce à une réseau d’une centaine de placettes permanentes. Diverses mesures y seront relevées pour un suivi sur le long terme.

Askafor - un travailloscope en peuplement résineux :
une première européenne!

Le projet Askafor prévoit l’installation de trois travailloscopes dans la Grande Région, dont un en Wallonie. Première européenne, le travailloscope Askafor pour la Wallonie sera installé en peuplement résineux.

En pratique, il sera mis en place cet été et inauguré en automne. Premières formations prévues d’ici la fin de l’année 

focus

Askafor prévoit la création d’un réseau de 4 forêts exemplatives de la SMCC en Grande Région sur plus de 1200 ha. 

Ces forêts de référence permettront d’illustrer la SMCC lors de journées de visites techniques et de formations, mais également d’assurer un suivi scientifique de la gestion en SMCC (400 placettes de suivi).

Un marteloscope est un dispositif pédagogique de terrain permettant de pratiquer des prélèvements fictifs dans un peuplement afin de les analyser et de les comparer sur une base objective permettant le débat collectif.
Il intègre les dimensions économiques, environnementales et sociales de chaque arbre et de l’écosystème qu’ils constituent et permettra de former des centaines de gestionnaires forestiers. Un réseau de 4 marteloscopes représentatifs des forêts de la Grande Région sera installé.

Diminuer l’impact de l’exploitation forestière sur l’environnement tout en limitant le coût des travaux forestiers ? C’est possible si vous avez une connaissance fine et de terrain des travaux forestiers dit “ciblés”. 

Les travailloscopes sont les dispositifs pédagogiques essentiels qui permettent de s’exercer et d’acquérir ces connaissances indispensables aux gestionnaires. Un réseau de 3 travailloscopes sera installé dans la Grande Région.

Ressources

Les 4 actions ASKAFOR Télécharger
Groupe de travail et d’échange sur le renouvellement mélangé Télécharger
Création de 2 réseaux de forestiers privés en Wallonie Télécharger
Un premier travailloscope en peuplement résineux Télécharger
Le grand bois de Vielsalm : forêt de référence du projet ASKAFOR Télécharger
Le projet ASKAFOR, cité comme référence de bonnes pratiques dans la stratégie de l’UE pour les forêts Télécharger
Un premier marteloscope est né ! Télécharger
Journées d’échange technique international Télécharger
Innovation européenne : installation de forêts de référence Télécharger
Le second marteloscope du projet Askafor est installé ! Télécharger
La première forêt de référence en France Télécharger
Un troisième marteloscope dans la Sarre Télécharger
Journées d’échange internationales entre partenaires Télécharger
ASKAFOR aux Demo Forest Télécharger

restez informés !

CONTACT

Christine SANCHEZ

Bioingénieure
Resp. technique
Forêt Nature

Hugues CLAESSENS

Professeur
ULiège - Gembloux Agro Bio Tech

Eric LACOMBE

Enseignant - chercheur
AgroParisTech / UMR Silva

Nicolas LUIGI

Ingénieur
Délégué général
Pro Silva France

Maude VANDENABEELE

Bioingénieure
Chargée de mission
Forêt.Nature

Gauthier LIGOT

Docteur
Resp. ULiège - Gembloux Agro Bio Tech

Bertrand VON LOE

Ingénieur d'étude
Chargé de mission
AgroParisTech / UMR Silva

Benoit MEHEUX

Ingénieur forestier
Chargé de mission
Pro Silva France

Farah ROLAND

Bioingénieure
Chargée de mission
Forêt.Nature

Isabelle VAN DRIESSCHE

Bioingénieure
Chargée de mission
Forêt.Nature

Marc BUSSERS

Directeur
Forêt.Nature

Philippe DURAND

Enseignant - chercheur
AgroParisTech / UMR Silva

Violette VANKEYMEULEN

Chargée de mission
ULiège

Capucine HEMONNET-DAL

Doctorante
Chargée de mission
ULiège - Gembloux Agro Bio Tech

Julie LOSSEAU

Ingénieure
Chargée de mission SRFB

Anne-Sophie SIMON

Secrétaire générale
AgroParisTech

Alexia VANDENBERGH

Sociologue
Chargée de mission
UCL

Nathalie CAROL

Docteure en sciences de gestion
Chargée de mission
AgroParisTech / UMR Silva

Anne CRESPIN

Coordinatrice ASKAFOR
Chargée de mission
Forêt.Nature

Lisa LAURENT

Ingénieure de Recherche
Chargée de mission
AgroParisTech / UMR Silva

Yves EHRHART

Enseignant - chercheur
AgroParisTech / UMR Silva

Marieke BLONDET

Enseignante - chercheuse
AgroParisTech / UMR Silva

Bastien SANTE

Technicien forestier
Chargé de mission
Forêt Nature

Julie STEVENS

Graphiste
Forêt.Nature

Jonathan LENGLET

Enseignant - chercheur
AgroParisTech / UMR Territoires

Sybille VERMEYLEN

Secrétaire
Forêt.Nature